Cout renovation


 

Lorsqu’un propriétaire se décide pour un bien immobilier qui nécessite des travaux, l’une des premières questions qui lui vient à l’esprit porte sur le cout renovation qu’il devra payer pour rendre son bien habitable. Quel est donc le cout renovation moyen, pour chacun des postes de dépense les plus couramment concernés ?

 

 

Parmi les différents travaux qui sont fréquemment entrepris dans des biens immobiliers anciens, le cout renovation peut être décuplé. L’électricité représente généralement le domaine le plus coûteux en terme de rénovation. Et pourtant, ce n’est pas un domaine qui peut être évalué au simple coup d’œil ! Le cout de renovation d’une remise aux normes de l’électricité est ainsi estimé, en général à environ 100 euros par m2 lorsque les fils sont accessibles, et à environ 180 euros par m2 lorsque les fils sont insérés dans les cloisons…

 

Le cout renovation d’une salle de bain est le deuxième plus élevé. Lorsque le propriétaire choisit de changer baignoire et lavabo, et de faire poser un carrelage tout neuf sur le sol, il peut s’attendre à des frais avoisinant les 7 000 euros… Pour une cuisine, le cout renovation peut varier énormément en fonction des ambitions du futur occupant des lieux, mais un tarif moyen de 12 000 euros pour un équipement moderne, des plans de travail et un sol carrelé n’est pas surévalué.

 

Dans le domaine de la décoration, le cout renovation reste également assez élevé. On compte en moyenne un tarif de 125 euros par m2 pour repeindre une pièce, et une dépense de 60 m2 pour faire poser un parquet flottant. Le cout renovation global d’une habitation sera donc au minimum de 700 euros par m2 pour des travaux « de base ».